Si le modèle d’éducation finlandais est souvent pris en exemple, celui-ci va connaître une nouvelle amélioration dans les prochaines semaines puisque les écoles primaires proposeront aux élèves de s’initier au codage et à la programmation dès le plus jeune âge. Une bonne manière assurément de comprendre le plus tôt possible les évolutions technologiques qui nous entourent…

La programmation et le codage font leur entrée à l’école primaire

Alors que la programmation et le codage ne sont en France qu’enseignés tardivement dans le cursus des élèves, le Ministre Finlandais des Affaires Européennes et du Commerce Extérieur, Alexander Stubb, a dévoilé que ces matières seront prochainement au programme des enfants dès l’école primaire.

En effet, en Estonie, depuis 2012, le gouvernement a pris la même option et l’idée est bien entendu de sensibiliser les plus jeunes le plus tôt possible à l’univers ultra-technologique qui les attend. A travers la conception de jeux ou encore de gadgets électroniques, les jeunes Finlandais se familiariseront donc avec les nouvelles technologies dès le primaire et développeront des compétences technologiques dès le plus jeune âge.

Bien entendu, cela n’est possible que parce que le modèle éducatif finlandais est parfaitement bien équilibré et parce que, comme souvent, la Finlande a pris un train d’avance sur ses voisins européens pour ce qui est d’identifier les futures opportunités du marché du travail.

finlande-informatique

La Finlande et la technologie ont toujours fait bon ménage

Pendant longtemps, dans le secteur des grandes entreprises, la Finlande a été associée à Nokia, l’ex-géant de la téléphonie mobile reconnu pour la qualité de ses téléphones. Mais par manque d’innovation ou erreur de casting, la marque a peu à peu décliné jusqu’à son rachat en Septembre par Microsoft.

Pour autant, si Nokia a beaucoup licencié lors des dernières années, la majorité des anciens cadres de la marque de téléphonie mobile ont, suite à leur licenciement, créé leur propre entreprise dans le domaine technologique en profitant des savoir-faire acquis lors de leur expérience chez Nokia. Depuis quelques années, Rovio et l’empire Angry Birds sont ainsi devenus les nouveaux chefs de file d’une Finlande à qui tout réussit. Il faut dire que le phénomène Angry Birds a pleinement redoré l’image d’une Finlande en difficulté à travers l’histoire connue par Nokia.

Mais, dans l’ombre de Rovio, on retrouve aujourd’hui SuperCell, studio à l’origine de deux des cartons iOS actuels à savoir Clash of Clans et Hay Day. Et beaucoup d’autres sociétés spécialisées dans le développement d’applications mobiles s’installent chaque jour sur le sol finlandais.

Cette tendance a d’ailleurs trouvé un nouvel élan tout récemment puisque Microsoft et Nokia ont annoncé le programme AppCampus en partenariat avec l’Université Aalto qui a vocation à stimuler le développement d’applications mobiles pour les systèmes Windows.

La Finlande n’a donc pas fini d’être le berceau de belles innovations technologiques.

Via Mashable

Likes27Dislikes3
Super !27 Pas top...3

Offres promotionnelles


Commentaires

2 commentaires

  • Jourdy dit :

    Pas convaincu que d'acquérir une technique, la programmation ou le codage informatique, soit une capacité supplémentaire à comprendre les évolutions de demain ... il vaudrait mieux investir sur les sciences sociales et l'économie ?

    Likes(0)Dislikes(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>